Association DIAbète et Maladies
Métaboliques de l’Omois
25, quai Galbraith
02400 Château-Thierry
Tél. : 06 85 09 80 39
Nous écrire

Professionnels

Éducation Thérapeutique du Patient (ETP)

Éducation thérapeutique, un nouveau défi pour la médecine générale

15 millions de personnes souffrent aujourd’hui en France de maladies chroniques. Les médecins généralistes, au cœur du dispositif de l’organisation des soins de premier recours, assurent le suivi, la synthèse, la coordination et également la prévention et l’éducation des patients.
Parmi les nouveaux moyens pour une meilleure prise en charge des maladies, s’impose depuis quelques années l’éducation thérapeutique (ETP).
- Les études démontrent de plus en plus que l’ETP améliore l’efficacité des soins, et permet de réduire la fréquence et la gravité des complications.
- Un consensus est établi pour reconnaitre que l’ETP est bien au centre d’une prise en charge moderne et efficace de la maladie chronique.

Si l’ETP s’est développée ces dernières années dans les établissements hospitaliers, sa pratique en milieu ambulatoire a tardé. Pourtant, une activité d’éducation thérapeutique se pratique de façon plus ou moins formalisée et, force est de constater qu’elle s’intègre très naturellement dans l’exercice de la médecine générale.

http://www.afdet.net/AFDET_fichup/journal-409.pdf
http://www.orsmip.org/tlc/documents/educationtherapeutique.pdf

ETP : Entretien motivationnel

Voici 2 vidéos exposant simplement les principes de l’entretien motivationnel avec des personnes atteintes de maladies chroniques.

 

Abandon du Tabac

L’ADIAMMO propose « Cig’Arrête", un programme spécifique associant :

- une activité physique régulière : pour améliorer l’endurance cardio-vasculaire, augmenter l’ampliation thoracique, lutter contre le stress et produire une dépense énergétique pour limiter une prise de poids éventuelle.
- des ateliers de tabacologie avec le Docteur JENDER, pneumologue, tabacologue à l’Hôpital de Château-Thierry
- si besoin, des consultations de soutien psychologique
- si besoin, des consultations et ateliers de diététique

Pour plus d’informations, contactez nous au 06 85 09 80 39 ou à contact@adiammo.org

 

Le bilan éducatif partagé (BEP), le plan personnalisé de soins (PPS)

Le plan personnalisé de soins est élaboré lors de la journée multidisciplinaire de bilan, à l’inscription du patient au réseau.
Il est défini en accord avec le patient et le médecin traitant.

Le bilan réalisé permet alors de faire des propositions thérapeutiques adaptées aux besoins de chaque patient :
- Ateliers d’activités physiques adaptées.
- Consultations et ateliers de diététique.
- Consultations et ateliers avec l’infirmière d’éducation.
- Modifications du traitement médicamenteux.
- Consultations médicales spécialisées : cardiologie, ophtalmologie, neurologie, néphrologie, chirurgie vasculaire, radiologie.
- Analyses de laboratoire complémentaires.
- Consultations avec la psychologue.
- Soins de podologie, appareillage.
- Consultations pour soins dentaires.
- Consultations avec l’assistante sociale.

Les dates des différentes consultations nécessaires au patient sont reportées sur le tableau annuel de suivi, disponible ici en téléchargement.

Ce document est remis au patient et au médecin traitant, il est complété au fil de l’année avec les rendez-vous successifs.
Le suivi téléphonique des patients par le secrétariat du réseau ADIAMMO permet de compléter ce tableau avec les dates des différents rendez-vous. Ce suivi permet également de veiller au bon déroulement du plan personnalisé de soins.

 

le protocole HTA : pour faire baisser les complications cardiovasculaires (UKPDS)

Objectif du protocole HTA  : développer l’autocontrôle tensionnel pour dépister les HTA résiduelles, optimiser les traitements et réduire ainsi les complications cardiovasculaires chez les patients diabétiques hypertendus (selon les recommandations de l’étude UKPDS*).

L’intérêt de cette démarche d’éducation thérapeutique est de faire participer le patient dans la gestion de son HTA et de renforcer l’alliance thérapeutique avec ses soignants : pharmacien, médecin traitant, voire l’infirmière traitante si besoin.
Déroulement :
1) Le pharmacien explique au patient le principe de l’autocontrôle tensionnel, il lui remet en prêt un tensiomètre, un carnet explicatif et un tableau de relevé des valeurs, puis à l’issue des 3 jours de mesure, ils analysent ensemble les résultats.
2) En cas d’hypertension artérielle persistante, supérieure à 135/85, le patient est orienté vers son médecin traitant pour adapter le traitement.
Lorsque le patient ne peut réaliser lui-même l’autocontrôle, son infirmière est sollicitée pour faire le contrôle et le rendre au pharmacien.
Dans ce protocole, nous utilisons des tensiomètres à poignet homologués. La technique de prise de tension est une technique validée nommée "la règle des 3". Elle consiste à pratiquer 3 mesures de tension artérielle espacées chacune d’une minute, ceci matin et soir pendant 3 jours. Il faut alors établir la moyenne des 18 valeurs obtenues pour savoir si la tension du patient est normale ou pas (elle ne doit pas dépasser 135/85).

Voici un lien vers le site internet de la SFHTA avec notamment ses recommandations : http://www.sfhta.eu/?page_id=3404

 

La journée BILAN DU DIABETE : Atelier d’éducation thérapeutique et consultation multidisciplinaire

CMD : journée dite de consultation multidisciplinaire et d’éducation thérapeutique

Pourquoi : Temps d’échange qui met en présence le patient et son conjoint, son médecin traitant, le diabétologue, l’infirmière d’éducation, la diététicienne, le podologue, l’infirmière libérale lorsqu’elle intervient, la secrétaire du réseau ADIAMMO. Cette journée permet de réunir un groupe de 6 à 8 patients choisis par leur médecin traitant, avec participation éventuelle d’un membre de la famille.

Comment : Le médecin traitant organise et prescrit les examens préalables puis transmet la demande de consultation multidisciplinaire au secrétariat du réseau ADIAMMO qui informe alors tous les participants.
Cette journée est organisée soit dans les locaux de l’hôpital de Villiers Saint-Denis, soit à l’Hôpital de Château-Thierry, soit dans le cabinet médical du médecin traitant dans les secteurs ruraux excentrés.

Où et Quand : Elle est mise en œuvre deux fois par mois, alternativement par les équipes d’éducation thérapeutique de l’hôpital de Château-Thierry et de l’hôpital de Villiers Saint-Denis. Chacune des équipes comprend un diabétologue, une infirmière et une diététicienne, formées à l’éducation thérapeutique. Un podologue et une psychologue du secteur libéral interviennent également.

Pour y participer, téléphonez au 06 85 09 80 39 ou envoyez un mail à contact@adiammo.org